EKP

Ecole de Kinésithérapie de Paris

Le cadre historique - De 1955 à 1982

Sommaire

De 1955 à 1982

Le Cours de Gymnastique Médicale et de Rééducation Fonctionnelle (CGMRF)

Une association, régie par les dispositions de la Loi du 1er Juillet 1901, est créée en vue de poursuivre les actions de formation. La présidence en est confiée statutairement au Doyen de la Faculté de Médecine de Paris et la direction générale au titulaire de la Chaire de Clinique chirurgicale et Orthopédie. Des succursales sont ouvertes à Alger et à Beyrouth sous l’impulsion du Dr Jacques HINDERMEYER. En 1955, s’ouvre la première école d’Ergothérapie dont le diplôme officiel sera reconnu par l’Etat en 1970. Cet enseignement est assuré depuis 1984 par une nouvelle association indépendante (ADERE).

Pendant 20 ans, Mme REMOND, en qualité de monitrice générale, dirige le Cours, c’est une ancienne infirmière qui a participé à la guerre de 14/18. A son départ, la section kinésithérapie est confiée à Mlle Michèle LACOTE et M. Robert ACCARD, la section ergothérapique à Mlle CASENAVE puis à M. LECOMTE.

Les promoteurs du Cours de Gymnastique Médicale :
Présidents, directeurs généraux et administrateurs
Pr Jacques LEVEUF, Professeur de Clinique chirurgicale infantile et orthopédie (créateur du cours 1942-1948),
Pr Léon BINET (président 1955), Doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Paris, Membre de l’Institut,
Pr Georges BROUET (président 1960), Doyen de la Faculté de médecine de Paris,
Pr Marcel FEVRE, Professeur de Clinique chirurgicale infantile et orthopédie,
Pr Jean FREZAL (président), Doyen de la Faculté de médecine Necker Enfants malades.
Menu
agence web paris agence web paris Formation en alternance Formation sage femme